Mardi 7 Mars 2017 – GUILLAUME COPPOLA et LE QUATUOR ALFAMA

Coppola Alfama MM

 

Guillaume COPPOLA, piano

Quatuor ALFAMA
Elsa de Lacerda, violon
Céline Bodson, violon
Morgan Huet, alto
Renaat Ackaert, violoncelle

 

Franz Schubert  Quatuor La jeune fille et la mort (D. 810)
Robert Schumann  Sonate pour piano op. 22 en sol mineur
Johannes Brahms  Quintette pour piano et cordes op. 34

 

Belle diversité au programme de ce concert, avec un quatuor à cordes, une sonate pour piano, et un quintette avec piano. Ces trois œuvres s’échelonnent sur quarante ans : entre 1824 pour le quatuor, et 1864 pour le quintette, la sonate ayant été composée en 1836. Le quatuor doit son nom aux variations du deuxième mouvement composées sur le thème de la mort apaisante dans le lied éponyme. La sonate de Schumann est la plus populaire de ses trois sonates pour piano. Le quintette de Brahms se situe dans la lignée des plus belles œuvres de Beethoven et de Schubert. A travers trois formations différentes, trois compositeurs s’expriment avec un lyrisme passionné.

« Guillaume Coppola est un talent authentique. Sa finesse et sa sensibilité très romantique lui font une place à part dans l’élite du jeune piano français et international » (Altamusica). La musique de chambre lui permet de partager des moments privilégiés avec les quatuors Voce, Parisii, Debussy, Alfama ou les pianistes Eric Le Sage et David Bismuth. Fondé en 2005  à Bruxelles, le Quatuor Alfama fait désormais partie des formations qui comptent sur la scène musicale. Son répertoire va des classiques aux contemporains et il se produit volontiers aux côtés de solistes tels que la violoncelliste Camille Thomas, le pianiste Guillaume Coppola, le clarinettiste Florent Héau, la soprano Josie Devos et la mezzo-soprano Albane Carrière.

Jeudi 27 Avril 2017 – TRIO MEYER / SALQUE / LE SAGE


trio meyer and co

 

 

Paul MEYER, clarinette
François SALQUE, violoncelle
Eric LE SAGE, piano

 

Johannes Brahms  Sonate n°1 pour violoncelle et piano op. 38
Ludwig van Beethoven  Sonate n° 5 pour violoncelle et piano op. 102 n°2
Robert Schumann  Fantasiestücke pour clarinette et piano op. 73
Johannes Brahms  Trio pour clarinette, violoncelle et piano op. 114

 

Concert en hommage à Brahms, mort le 3 avril 1897 : une œuvre de jeunesse, la sonate pour violoncelle et piano, surnommée « sonate pastorale », écrite par Brahms postulant pour un emploi. Et trente ans plus tard, alors qu’il avait décidé de cesser de composer, il entend un jeune clarinettiste, ce qui le conduit à écrire pour cet instrument. L’écriture fuguée, alliée à la fantaisie de leur dernier mouvement, rapproche les sonates pour violoncelle et piano de Brahms et de Beethoven. Fantaisie également présente dans les trois courtes pièces de Schumann.

Depuis des débuts étonnants, en 1982, où il a remporté le concours de l’Eurovision, Paul Meyer n’a cessé de surprendre. Considéré dès son plus jeune âge comme un instrumentiste exceptionnel, son parcours est jalonné de belles rencontres musicales : Benny Goodman, Isaac Stern, Mtislav Rostropovitch, Jean-Pierre Rampal, Martha Argerich, Yuri Bashmet, Gidon Kremer ou encore Yehudi Menuhin. François Salque est un des représentants les plus doués de l’école française de violoncelle. « Un charisme et une virtuosité exceptionnelle » écrivait Pierre Boulez. On ne présente plus Eric Le Sage aux Mardis Musicaux d’Angers pour lesquels sa fidélité n’a d’égal que son talent. Le Times de Londres salue en lui « la subtilité de la sonorité, l’intelligence et la poésie, le sens de la structure ».

Les 5, 6, 7 et 8 Juillet 2017 – CONCERTS D’ÉTÉ A SAVENNIERES

logo Savennières

 

La Deuxième édition des

Concerts d’été à Savennières

aura lieu les 5, 6, 7 et 8 juillet 2017

à l’Eglise de Savennières

 

 

 

 

Informations pratiques
TARIFS
25 €  placement libre
3 €  moins de 25 ans

Billetterie
FNAC   25 rue Lenepveu – Angers
Librairie Lhériau   10 place de le Visitation – Angers
Restaurant Le Chenin   Place de l’église – Savennières
Et sur place une heure avant chaque concert.

Dimanche 12 Juin 2016 – MINIUM21

LOGO MINIUM 21MINIUM21

Dimanche 12 Juin 2016 – 17 h à l’Abbaye du Ronceray

 

Carine Honorat, flûte
Emilie Jacquin, clarinette
Perrine Chagnaud, violon
Paul Ben Soussan, violoncelle
Isabelle Delapeyronnie, contrebasse
Hélène Desmoulin, piano
Vincent Mauduit et Jean-Yves Naviner, percussions

 

Programme

François Bousch*, Mémoires tissées
flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano

Jean-Luc Darbellay *, B-A-C-H
percussions

Michel Zbar*, Night Music for Lovecraft,
contrebasse et marimba

Roger Tessier*, « Quand l’espace s’accroît de l’invisible errant »
flûte en sol, clarinette et violoncelle

Yoshihisa Taïra, Dimorphie
percussions

Karlheinz Stockhausen, Tierkreis
tous les musiciens

La musique contemporaine fait souffrir votre oreille?
Ce concert est pour vous.
Entre deux saisons des Mardis Musicaux, quatre compositeurs
d’aujourd’hui* se déplacent à Angers pour vous faire écouter leurs
créations, vous donner quelques clefs et répondre à vos interrogations.
Une occasion unique d’élargir nos horizons.

Dimanche 10 Juillet 2016 – CONCERTS D’ÉTÉ A SAVENNIERES

logo SavennièresA l’Église de Savennières (49), 17h30

 

 

 

 

Elissa Cassini, Aki Saulière, violons
Silvia Simionescu, alto
Raphaël Bell, violoncelle
Hélène Desmoulin, piano
David Selig, piano

 

Haydn          Quatuor “L’Alouette’’
Brahms        Intermezzi pour piano op.117
Brahms        Quintette avec piano

 

Informations pratiques
TARIFS
25 €  placement libre
60 €  abonnement concerts 8-9 et 10 juillet
3 €  moins de 25 ans

Billetterie
FNAC   25 rue Lenepveu – Angers
Librairie Lhériau   10 place de le Visitation – Angers
Restaurant Le Chenin   Place de l’église – Savennières
Et sur place une heure avant chaque concert.

Samedi 9 Juillet 2016 – CONCERTS D’ÉTÉ A SAVENNIERES

logo Savennières

A l’Église de Savennières (49), 20h00

 

 

Invité d’honneur :
Gary HOFFMAN, violoncelle

Elissa Cassini, Aki Saulière, violons
Silvia Simionescu, alto
Raphaël Bell, violoncelle
David Selig, piano

 

Beethoven         Sonate n°4 violoncelle et piano
Fauré                  Sonate n°2 violoncelle et piano
Schubert            Quintette à cordes

 

Informations pratiques
TARIFS
25 €  placement libre
60 €  abonnement concerts 8-9 et 10 juillet
3 €  moins de 25 ans

Billetterie
FNAC   25 rue Lenepveu – Angers
Librairie Lhériau   10 place de le Visitation – Angers
Restaurant Le Chenin   Place de l’église – Savennières
Et sur place une heure avant chaque concert.

Samedi 17 Septembre 2016 – ENSEMBLE AMARILLIS

MARDIS MUSICAUX AMARILLIS AFFENSEMBLE AMARILLIS
CONCERT DE MUSIQUE BAROQUE

 

JOURNEES DU PATRIMOINE – CHAPELLE DE MONGAZON, Chemin du Colombier – Angers à 18h45

 

Héloïse Gaillard, flûtes à bec et hautbois baroque
Violaine Cochard, clavecin
Alicé Piérot, violon
Marianne Muller, viole de gambe
et
Hasnaa Bennani, soprano

 

De la naissance à la vieillesse, la musique de ce programme, au fil des saisons, évoque et convoque les différents âges de la vie à travers des airs de Marc-Antoine Charpentier, André Campra, Jean-Joseph Mouret et Elisabeth Jacquet de La Guerre, qui répondent à des pièces instrumentales de Pierre Danican Philidor, Michel de La Barre…

g3.png

Des extraits de la célèbre Chasse au Cerf de Jean-Baptiste Morin nous inviteront à rejoindre les chasseurs à l’automne. Nous traverserons l’âge de la maturité avec des extraits de la Cantate L’été de J.B. de Boismortier ou replongerons dans les rigueurs de l’hiver qui apporte son lot de souffrances avec la musique très contrastée de sa Cantate L’hiver.

Ce concert sera précédé d’une visite exceptionnelle de ce monument historique à 17h30.

TARIFS
25 €  placement libre
3 €  moins de 25 ans

Mardi 18 Octobre 2016 – TRIO CHAUSSON

178-trio-chausson

TRIO CHAUSSON

Léonard Schreiber, violon
Antoine Landowski, violoncelle
Boris de Larochelambert, piano

 

Joseph Haydn Trio en do majeur n°43 H. XV, 27
Robert Schumann  Trio n°1 op. 63
Ernest Chausson  Trio op. 3

 

 

Ces trois trios pour piano, violon et violoncelle, c’est d’abord le classicisme Viennois avec Haydn. Puis c’est le romantisme passionné avec Schumann dans ses années sombres. Enfin c’est le renouveau de la musique française de la fin du dix-neuvième siècle représenté par Ernest Chausson, qui avait abandonné l’enseignement de Massenet pour celui de Franck. Les trois œuvres illustrent trois moments de l’histoire de la musique.

Formé au CNSM de Paris où il a bénéficié de l’enseignement de Pierre-Laurent Aimard et de Claire Désert, le Trio Chausson a été fondé en 2001. En 2005, il a obtenu le 1er prix du Concours international de Musique de chambre de Weimar et, depuis, s’est produit dans les plus grandes salles du monde. Son répertoire témoigne de sa passion pour les musiques française et viennoise. L’idée de la transmission musicale lui est particulièrement chère : ses musiciens enseignent le violon à Londres, le piano à Torcy et la musique de chambre à Angers.

Mardi 15 Novembre 2016 – FINE ARTS QUARTET

FINE ARTS QUARTET

 

 

Ralph Evans, violon
Efim Boico, violon
Juan-Miguel Hernandez, alto
Robert Cohen, violoncelle

 

Wolfgang Amadeus Mozart  Quatuor K. 590
George Antheil  Quatuor n° 3
Maurice Ravel  Quatuor

 

Ce dernier quatuor de Mozart fut composé en 1790, année la plus noire de sa vie. La détresse du compositeur affleure, mais sans complaisance. Ravel, avec son unique quatuor, écrit sa première œuvre de musique de chambre au tout début du vingtième siècle. C’est une musique lumineuse comme bien des peintures impressionnistes. Enfin au milieu de ce même siècle, George Antheil, un compositeur américain qui se définissait lui-même comme le « Bad boy of music » à l’époque où sa musique se faisait l’écho du progrès technique, compose son troisième quatuor dans une esthétique très assagie.

Né aux Etat-Unis en 1946, le Fine Arts Quartet parcourt l’Europe depuis… 1958. Il a réalisé le premier enregistrement américain des quatuors de Beethoven et a été le premier à graver en stéréo ceux de Bartok, de Dvorak et de Debussy. Fervent défenseur de la musique de chambre de Haydn, Mozart, Schubert, Mendelssohn ou Brahms, le Fine Arts Quartet est aussi un infatigable promoteur de la musique contemporaine.

Jeudi 15 Décembre 2016 – PATRICIA PETIBON / SUSAN MANOFF

Patricia_Petibon__Susan_Manoff-1-photo_Bernard_Martinez-11x8cm_COL_300DPI_RGB

 

THEATRE LE QUAI   20h30    

 

Patricia Petibon, soprano
Susan Manoff, piano

 

LA BELLE EXCENTRIQUE 

Eric Satie, Gabriel Fauré, Francis Poulenc, Reynaldo Hahn,
Manuel Rosenthal, Léonard Bernstein, George Gershwin, Léo Ferré…

 

Dans «La Belle Excentrique», du nom de la célèbre ‘fantaisie sérieuse’, la soprano Patricia Petibon concocte un récital «pour rire avec le public». Du «Spleen» de Gabriel Fauré à «L’Éléphant du jardin des plantes» de Manuel Rosenthal, elle revisite avec sa complice Susan Manoff au piano le répertoire gouailleur ou cocasse du Paris de 1900 ainsi que celui des salons proustiens de la Belle Epoque. Puis, elle traverse l’Atlantique pour suivre à la lettre les recettes de La Bonne Cuisine de Léonard Bernstein. Au menu entre autres : «Plum Pudding» et «Civet à toute vitesse».

Soprano colorature, élève de Rachel Yakar au CNSM de Paris et découverte par William Christie, Patricia Petibon maîtrise aujourd’hui un répertoire qui s’étend du baroque français à la musique moderne qu’elle aborde avec Francis Poulenc et Alban Berg. Depuis ses débuts à l’Opéra de Paris en 1996 dans Hippolyte et Aricie de Rameau, elle est apparue dans des opéras très divers, de Mozart à Offenbach en passant par Donizetti et Verdi qu’elle interprète sur toutes les grandes scènes de la planète. Née à New York, d’origine lettone et allemande, Susan Manoff a étudié le piano à la Manhattan School of Music et à l’Université d’Oregon. Pianiste curieuse et amoureuse du théâtre, elle a créé de nombreux spectacles (avec Jean Rochefort, Fabrice Luchini ou Marie-Christine Barrault) qui mélangent dans un subtil plaisir, la musique et le texte.