Mardi 25 Septembre 2018 – Deborah Nemtanu – Romain Descharmes

25 septembre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

Deborah Nemtanu, violon
Romain Descharmes, piano

 

Debussy Sonate n°3 en sol mineur
Fauré Berceuse
Ravel Tzigane
Prokofiev Sonate n°2
Bartók Danses roumaines

 

Itinéraire riche et varié. Après la sonate de Debussy, sa dernière œuvre, qui allie fantaisie et passion dans un cadre classique, c’est le charme de la Berceuse de Fauré ; puis Tzigane, que Ravel qualifiait de “petit morceau dont la difficulté diabolique fera revivre la Hongrie de mes rêves”.

La sonate de Prokofiev ensuite, dans l’esprit de la Symphonie classique progresse vers une virtuosité exubérante.

C’est une musique d’inspiration folklorique, avec les danses populaires de Bartók, qui conclut dans une allégresse solidement rythmée.

 

MUSIQUE DANS LES VIGNES

Musique dans les Vignes

Le meilleur de la musique, le meilleur du vin.

Au pays des vignerons qui, au fil des ans, ont fait la réputation de Savennières dans le monde entier, la SCP accueille des musiciens de grand renom.

Du 24 au 30 juin 2018, sous la direction artistique d’Antoine Landowski, Alfred Brendel, le Quatuor Modigliani et le Trio Chausson donneront à de jeunes ensembles venus de toute l’Europe, des masterclasses ouvertes à tous, chez Nicolas et Virginie Joly à La Coulée de Serrant, Evelyne de Pontbriand au Château des Vaults, Tessa Laroche au Domaine aux Moines et Luc Bizard au Château d’Épiré.

Des visites d’exploitations viticoles, des dégustations et deux concerts d’étudiants seront au menu.

Trois concerts seront donnés en soirée dans les églises de Savennières et d’Épiré par le Quatuor Modigliani et le Trio Chausson. Le samedi 30 juin 2018, un dîner aux chandelles à la Coulée de Serrant dans l’allée de cyprès qui domine la Loire clôturera cette édition.

 

Alfred BRENDEL

Grand parmi les plus grands des cinquante dernières années, le pianiste autrichien Alfred Brendel a interprété aux quatre coins de la planète, ses compositeurs favoris, Beethoven et Schubert entre de nombreux autres.

Depuis 2008, Il consacre son temps aux jeunes musiciens et à l’écriture. Après la Philharmonie de Paris qui l’a reçu en janvier dernier, il revient cet été en France, à Savennières, pour des masterclasses (libres et publiques) les 28, 29 et 30 juin.
Essayiste et poète, il porte sur le milieu musical et ses contemporains un regard incisif et malicieux.

SAISON 2018 – 2019 – MINIUM21

Troisième saison

 

Ouvrir ses oreilles à la musique d’aujourd’hui.

Partir du connu pour aller vers l’inconnu.

Sortir des lieux traditionnels et associer la musique à d’autres arts.

Telles sont les idées directrices de l’ensemble créé par la SCP il y a trois ans.

 

 

Pour les mettre en musique, après Berne et Paris, MINIUM21 revient à Angers.

22 juin 2018 20h30 Abbaye du RONCERAY

“Impressions”

A l’occasion du centenaire de sa mort, hommage à Claude Debussy

Debussy, nakamura, Takemitsu, Xenakis

Carine Honorat flûte, Emilie Jacquin clarinette, Perrine Chagnaud violon, Hélène Desmoulin piano, Vincent Mauduit percussions

Tarifs

19 € placement libre
3 € moins de 25 ans
Billetterie sur place 1 heure avant le concert.

 

Novembre 2018 Musée Jean Lurçat
Février-Mars 2019 Centre Jean Vilar

Mardi 16 Octobre 2018 – Fanny Azzuro – Quatuor Hermès

16 octobre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

 

Fanny Azzuro, piano
Quatuor Hermès

 

Tchaïkovsky Quatuor à cordes n°1 op.11 en ré majeur
Ravel Miroirs
Franck Quintette en fa mineur

 

Belle diversité : le premier quatuor de Tchaïkovsky allie une solide écriture au charme évocateur de la musique russe.

Puis un des chefs d’œuvre de la musique pour piano : Miroirs de Ravel.

Enfin le Quintette de Franck réunit les musiciens dans une des œuvres maîtresses de la musique de chambre française.

 

Jeudi 28 Juin 2018 – Quatuor Modigliani – Antoine Landowski

28 juin 2018 – 20h30 Église d’Épiré

 

 

Quatuor Modigliani
Antoine Landowski

 

Beethoven Trio à cordes “Sérénade” en ré majeur op.8
Mozart Quatuor “Les dissonances” en ut majeur K 465
Schubert Quintette à deux violoncelles en ut majeur op.163

 

Belle diversité de ce concert : un Trio, un Quatuor, et un Quintette !

Le Trio à cordes n° 2, Sérénade, de Beethoven, est un divertissement alliant fraîcheur et fantaisie.

Le sous-titre du quatuor de Mozart : Les Dissonances, est dû à son introduction tourmentée ouvrant sur une œuvre joyeuse, avec un mouvement lent où pointe le romantisme.

Le quintette de Schubert est une œuvre profondément lyrique et romantique, aux sonorités amples, jouée par un alto encadré par deux violons et deux violoncelles.

 

Mardi 13 Novembre 2018 – Simphonie du Marais

13 novembre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

Simphonie du Marais
Hugo Reyne, flûtes et direction
Baptiste Lopez et Amandine Bernhardt, violons
Samuel Hengebaert, alto
Jérôme Vidaller, violoncelle
Yannick Varlet, clavecin

 

 

 

BaCK to BaCH

Prélude Clavier bien tempéré BWV 846, clavecin
Allemande de la Partita BWV 1013, flûte
Prélude de la Suite BWV 1007, violoncelle
Adagio de la Sonate BWV 1001, violon seul
Offrande musicale BWV 1079 sonate en trio Adagio, Allegro
Offrande musicale Ricercar en trio
Suite en si mineur BWV 1067
Concerto brandebourgeois n°5 BWV 1050
Suite d’orchestre n°3 BWV 1068, Aria
Concerto pour flûte Concerto en ré mineur d’après la Sinfonia de la cantate BWV 156 et le Concerto en fa mineur pour clavecin BWV 1056, adaptation : Hugo Reyne

C’est autour du 5ème Concerto brandebourgeois qu’est construit ce concert, associant en toute liberté des extraits du Clavecin bien tempéré, de l’Offrande musicale, des Suites pour violoncelle et des Partitas pour violon, sonates pour flûte…

Des solos, trios, œuvres orchestrales…

Une diversité qui met en valeur les différentes facettes de la personnalité et de l’art du Cantor.

 

Mardi 27 Novembre 2018 – François-Frédéric Guy

27 novembre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

 

François-Frédéric Guy Récital de piano

 

Liszt Bénédiction de Dieu dans la Solitude
Debussy Préludes (extraits du livre 2)
Brahms Intermezzi op.119
Beethoven Variations Eroïca

 

C’est après avoir entendu Lamartine lire la Bénédiction de Dieu dans la solitude que Liszt a entrepris de traduire musicalement le poème.

Une virtuosité pianistique pour exprimer une sensibilité mystique.

Les Préludes de Debussy sont tout aussi imprégnés de poésie, avec des colorations contrastées passant du mystère proche du silence à l’exubérance débridée.

L’opus 119 de Brahms est sa dernière œuvre pour le piano.

Les trois Intermezzi progressent de la mélancolie profonde jusqu’à l’insouciance gracieuse.

Enfin un monument pianistique peu souvent joué : les Variations Eroïca de Beethoven, quinze Variations et Fugue sur un thème du ballet Les Créatures de Prométhée que le compositeur reprendra dans le final de la Symphonie Héroïque.

Masterclass mercredi 28 novembre à 10h

 

Vendredi 29 juin 2018 – Quatuor Modigliani – Trio Chausson

29 juin 2018 – 20h30 Église de Savennières

 

 

Quatuor Modigliani Trio Chausson

 

 

Rachmaninov Trio élégiaque n°1
Ravel Trio en la mineur
Tchaïkovski Quatuor n°3 en mi bémol mineur op.30

 

Deux œuvres de musique russe au caractère dramatique encadrent le lumineux Trio de Ravel.

D’abord le premier Trio élégiaque pour piano, violon et violoncelle de Rachmaninov. C’est une œuvre de jeunesse d’un seul tenant qui débute Lento lugubre, s’anime, et se termine par une marche funèbre.

Le troisième et dernier quatuor de Tchaïkovski, composé à la mémoire d’un ami violoniste, avec son Andante funebre e doloroso, est également de tonalité sombre, mais la vie triomphe dans le final.

En contraste, le Trio de Ravel est qualifié par Jankelevitch de « radieux chef d’œuvre de la maturité ».

 

Vendredi 11 Janvier 2019 – Henri Demarquette – Fabrizio Chiovetta

11 janvier 2019 20h30 Grand Théâtre

 

 

Henri Demarquette, violoncelle
Fabrizio Chiovetta, piano

 

Schubert Sonate Arpeggione D.821
Britten Sonate pour violoncelle et piano en ut majeur op.65
Brahms Sonate pour violoncelle et piano n°1 en mi mineur op.38

 

Schubert compose cette jolie sonate pour promouvoir un instrument aujourd’hui disparu, l’arpeggione, croisement de la guitare et du violoncelle.

La sonate de Britten est dédiée à Rostropovitch. Les cinq mouvements assez courts se suivent dans une grande diversité d’expressivité évoquant parfois Bartók.

La première sonate pour violoncelle et piano de Brahms fut parfois surnommée “sonate pastorale” pour sa simplicité non dénuée de profondeur, mais sans emphase.

 

Mardi 12 Février 2019 – Quatuor Debussy

12 février 2019 20h30 Grand Théâtre

 

 

Quatuor Debussy

 

Lekeu Molto adagio
Janácek Quatuor n°2 “Lettres intimes’’
Chostakovitch Quatuor n°8 en ut mineur op.110
Mendelssohn Quatuor Requiem pour Fanny op.80
Prokofiev Ouverture sur un thème hébraïque en ut mineur op.34 (sextuor*)

Destination mélancolie.

Lekeu traduit dans son Molto Adagio les paroles du Christ : Mon âme est triste jusqu’à la mort.

Dans son deuxième quatuor, Janácek exprime l’amour qu’il vit alors.

En 1960, il n’était guère possible à Chostakovitch d’évoquer les éléments autobiographiques que ce quatuor contenait, mais il s’en expliqua par la suite.

Le désespoir causé par la mort de sa sœur donne à ce quatuor, nommé plus tard Requiem pour Fanny, un ton inhabituel pour Mendelssohn.

La musique klezmer, à la fois triste et joyeuse, sert de thème à cette courte pièce de Prokofiev.

* Avec la participation de deux élèves du CRR d’Angers