Mardi 7 Mars 2017 – GUILLAUME COPPOLA et le QUATUOR ALFAMA

Coppola Alfama MM

 

Guillaume COPPOLA, piano

Quatuor ALFAMA
Elsa de Lacerda, violon
Céline Bodson, violon
Morgan Huet, alto
Renaat Ackaert, violoncelle

 

Franz Schubert  Quatuor La jeune fille et la mort (D. 810)
Robert Schumann  Sonate pour piano op. 22 en sol mineur
Johannes Brahms  Quintette pour piano et cordes op. 34

 

Belle diversité au programme de ce concert, avec un quatuor à cordes, une sonate pour piano, et un quintette avec piano. Ces trois œuvres s’échelonnent sur quarante ans : entre 1824 pour le quatuor, et 1864 pour le quintette, la sonate ayant été composée en 1836. Le quatuor doit son nom aux variations du deuxième mouvement composées sur le thème de la mort apaisante dans le lied éponyme. La sonate de Schumann est la plus populaire de ses trois sonates pour piano. Le quintette de Brahms se situe dans la lignée des plus belles œuvres de Beethoven et de Schubert. A travers trois formations différentes, trois compositeurs s’expriment avec un lyrisme passionné.

« Guillaume Coppola est un talent authentique. Sa finesse et sa sensibilité très romantique lui font une place à part dans l’élite du jeune piano français et international » (Altamusica). La musique de chambre lui permet de partager des moments privilégiés avec les quatuors Voce, Parisii, Debussy, Alfama ou les pianistes Eric Le Sage et David Bismuth. Fondé en 2005  à Bruxelles, le Quatuor Alfama fait désormais partie des formations qui comptent sur la scène musicale. Son répertoire va des classiques aux contemporains et il se produit volontiers aux côtés de solistes tels que la violoncelliste Camille Thomas, le pianiste Guillaume Coppola, le clarinettiste Florent Héau, la soprano Josie Devos et la mezzo-soprano Albane Carrière.