9 octobre 2019 20h30 Grand Théâtre

François Salque violoncelle
Vincent Peirani accordéon


Carte blanche
Musique écrite, musique improvisée…
Du classique, ils ont cultivé le panache
et la rigueur. Des musiques du monde, ils
ont nourri leur imaginaire. Du jazz, ils ont
développé l’envoûtement des rythmes
et des palettes sonores. Ces deux artistes
d’exception inventent une nouvelle
langue, plurielle, déchirante et jubilatoire.
Violoncelliste virtuose, François Salque
s’associe à Vincent Peirani, l’accordéo-
niste que tout le monde s’arrache, pour
un duo entre jazz, classique, inspirations
contemporaines et musiques du monde,
sur les airs entre autres d’Anton Dvorˇák,
d’Astor Piazzolla, de Jean-François Zygel,
de Stéphane Grappelli, ou encore de
Django Reinhardt.

5 novembre 2019 20h30 Grand Théâtre

Juliette Hurel flûte
Quatuor Voce
Sarah Dayan et Cécile Roubin
violons
Guillaume Becker alto
Lydia Shelley violoncelle


Schubert
Quatuor en sol majeur op. 161 D 887
Mozart
Quatuor pour flûte et cordes
en do majeur K. 285b
Telemann
3ème fantaisie en si mineur
Mozart
Quatuor pour flûte et cordes
en ré majeur K. 285
Juliette Hurel et le Quatuor Voce offrent
une interprétation tout en finesse,
légèreté et élégance. La cohésion entre
eux est parfaite, la sonorité de la flûte
au son légèrement velouté se fond très
bien avec celle des cordes dans une
couleur alliant douceur et chaleur, il se
dégage ainsi de l’ensemble une grande
harmonie.

19h45 Foyer du Grand Théâtre
Présentation du concert
par Denis Huneau, musicologue
Masterclass mercredi 6 novembre à 10h

10 décembre 2019 20h30 Grand Théâtre

Paul Lewis
piano


Année Beethoven 1770 – 1827
Beethoven
Sonate n°13 “quasi una fantasia” op. 27 n°1
Beethoven
Sonate n°14 “Clair de lune”, op. 27 n°2
Beethoven
33 Variations Diabelli op. 120
Ancien élève d’Alfred Brendel, Paul
Lewis est reconnu comme l’un des plus
importants pianistes de sa génération.
Ses intégrales Beethoven et Schubert
au cours des dernières saisons ont été
acclamées dans le monde entier par la
presse et par le public.
Il est l’un des interprètes majeurs du
répertoire allemand.
19h45 Foyer du Grand Théâtre
Présentation du concert
par Denis Huneau, musicologue
Concert exceptionnel

8 janvier 2020 20h30 Grand Théâtre

Trio SR9
marimbas


Du XVIIe au XXIe siècle
Forqueray, Rameau, Bach, Purcell,
Haendel, Scarlatti, Couperin, Satie,
Debussy, De Falla, Bartók, Tashdjian
Paul Changarnier, Nicolas Cousin
et Alexandre Esperet, trois jeunes
percussionnistes issus du CNSM de
Lyon, interprètent les œuvres de grands
compositeurs aux… marimbas.
Plus qu’une simple transcription, le Trio
SR9 propose une interprétation très
particulière, en apportant des couleurs
et des sonorités à des œuvres célèbres,
issues des périodes baroque, moderne
et contemporaine.

14 février 2020 20h30 Grand Théâtre

Quatuor Hanson
Anton Hanson, Jules Dussap violons
Gabrielle Lafait alto
Simon Dechambre violoncelle


Haydn
Quatuor op. 77 n°2 Hob.III.82
Ligeti
Quatuor n°1
Beethoven
Septuor en mi bémol majeur op. 20
extraits
avec la participation d’élèves du CRR
Beethoven
Quatuor en mi bémol majeur op. 127 n°12
Fondé en 2013, le Quatuor Hanson
fait des quatuors de Haydn son point
d’ancrage esthétique et musical.
Il est l’invité de La Roque d’Anthéron, du
Festival de Deauville, du Festival d’Aix
en Provence, du Printemps musical des
Alizés et partage régulièrement la scène
avec des musiciens comme Edgar
Moreau, Adam Laloum, Paul Meyer,
Michel Lethiec ou Guillaume Bellom.
12
mardis musicaux
clarinette, basson, cor et contrebasse
élèves du CRR

25 mars 2020 20h30 Grand Théâtre

Daishin Kaishimoto violon
Eric Le Sage piano


Beethoven
Sonate pour violon et piano n°8
en sol majeur
Schumann
Sonate pour violon et piano n°2 op. 121
Mozart
Sonate pour violon et piano
en do majeur n°17 K. 296
Strauss
Sonate pour violon et piano
en mi bémol majeur, op. 18


Daishin Kashimoto, né à Londres en 1979,
débute le violon à Tokyo dès l’âge de 3
ans. En 1986, à 7 ans, il est le plus jeune
élève de la Julliard School à New-York. A 14
ans il remporte le premier prix du concours
Menuhin, puis celui du Concours international
de Cologne. A 17 ans, il est premier prix du
Concours Long-Thibaud-Crespin, puis à 20
ans celui du Concours Fritz-Kreisler. En 2009 à
30 ans, il est nommé premier violon solo de
l’Orchestre Philharmonique de Berlin. Il joue
le Stradivarius “Jupiter” (1722) prêté par la
Nippon Musical Fondation.
Aux quatre coins du monde, Eric Le
Sage est salué comme un des hauts
représentants de l’école française de
piano. Son amour des grands romantiques
et son impressionnante maîtrise du clavier
s’expriment particulièrement dans la
profondeur beethovénienne et la richesse
poétique de Schumann.

19h45 Foyer du Grand Théâtre
Présentation du concert
par Denis Huneau, musicologue
Concert exceptionnel
Masterclass mardi 25 mars à 10h

16 avril 2020 20h30 Grand Théâtre

Dmitry Smirnov violon
Lauréat du Concours
Long-Thibaud-Crespin 2018
Marco Scilironi piano


Claude Debussy
Sonate pour violon et piano en sol mineur
Bela Bartók
Sonate pour violon et piano n°1 SZ 75
Darius Milhaud
“le Boeuf sur le Toit” pour violon et piano
Paganini
Variations sur “I Palpiti” op. 13

Après une sélection internationale de haut
niveau, le Prix Long-Thibaud-Crespin 2018
retient six jeunes talents en finale. Parmi
eux, le violoniste russe Dmitry Smirnov, le
plus récompensé. Au 3ème Grand Prix et
au Prix SACEM, s’ajoute pour lui le Prix
Etienne Vatelot, doté d’un violon réalisé
par le luthier angevin Patrick Robin.
Le jury du concours Long-Thibaud 2018,
présidé par Renaud Capuçon, a retenu ce
musicien étonnant, au jeu hybride pourrait-
on dire, entre violon moderne et tentation
baroque, profondément inventif, plein de
curiosité qui a commencé sa formation
au Conservatoire Rimsky-Korsakov de
Saint-Pétersbourg, et l’a poursuivie à la
Haute Ecole de Musique de Lausanne, la
Scuola di Musica di Fiesole et l’Académie
de Musique de Bâle.
Il est accompagné par Marco Scilironi.
Né en Italie, ce pianiste étudie au
Conservatoire de Bâle et se produit
comme soliste avec l’Orchestre de
chambre de Padoue et de Vénétie. Il
est un accompagnateur de lieder très
demandé.
19h45 Foyer du Grand Théâtre
Présentation du concert
par Denis Huneau, musicologue

5 mai 2020 20h30 Grand Théâtre

Ensemble Convergences
Romain Leleu trompette
Johann

Baptist Neruda
concerto en mi bémol majeur pour trompette
Carl Philipp Emanuel Bach
Simphonia n°3 en do majeur pour cordes
Wolfgang Amadeus Mozart
Marche turque K. 331
Jean-Baptiste Arban
Fantaisie sur le Carnaval de Venise
George Gershwin
Suite “Un américain à Paris”
Rafael Mendez

Avec la participation d’élèves du CRR

Mardi 25 Septembre 2018 – Deborah Nemtanu – Romain Descharmes

25 septembre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

Deborah Nemtanu, violon
Romain Descharmes, piano

 

Debussy Sonate n°3 en sol mineur
Fauré Berceuse
Ravel Tzigane
Prokofiev Sonate n°2
Bartók Danses roumaines

 

Itinéraire riche et varié. Après la sonate de Debussy, sa dernière œuvre, qui allie fantaisie et passion dans un cadre classique, c’est le charme de la Berceuse de Fauré ; puis Tzigane, que Ravel qualifiait de “petit morceau dont la difficulté diabolique fera revivre la Hongrie de mes rêves”.

La sonate de Prokofiev ensuite, dans l’esprit de la Symphonie classique progresse vers une virtuosité exubérante.

C’est une musique d’inspiration folklorique, avec les danses populaires de Bartók, qui conclut dans une allégresse solidement rythmée.

 

Mardi 13 Novembre 2018 – Simphonie du Marais

13 novembre 2018 20h30 Grand Théâtre

 

Simphonie du Marais

Hugo Reyne, flûtes, récitant et direction
Guillaume Humbrecht, violon I
Amandine Bernhardt, violon II
Samuel Hengebaert, alto
Jérôme Vidaller, violoncelle
Yannick Varlet, clavecin

 

 

Back to Bach
Solos-Trios-Concertos
Soli-Deo-Gloria

 

Prélude (Clavier bien tempéré BWV 846)
Clavecin seul

Allemande (Partita BWV 1013)
Flûte seule

Sarabande(1èreSuite  BWV 1007)
Violoncelle seul

Presto (1èreSonateBWV 1001)
Violon seul

Sonate en trio (Offrande musicale BWV 1079)
Adagio, Allegro

Concerto brandebourgeois no.5 (BWV 1050)
Clavecin, Flûte, Violon et cordes
Allegro, Affetuoso, Allegro

Suite en si mineur (Suite d’orchestre no.2 BWV 1067)
Ouverture (Grave-Vif-Lentement), Rondeau, Polonaise et double, Badinerie

Air (Suite d’orchestre no.3 BWV 1068)

Concerto pour flûte (d’après le Concerto pour clavecin BWV 1056)
Flûte et cordes
Adaptation : Hugo Reyne
{Tempo giusto}, Largo, Presto

C’est autour du 5ème Concerto brandebourgeois qu’est construit ce concert, associant en toute liberté des extraits du Clavecin bien tempéré, de l’Offrande musicale, des Suites pour violoncelle et des Partitas pour violon, sonates pour flûte…

Des solos, trios, œuvres orchestrales…

Une diversité qui met en valeur les différentes facettes de la personnalité et de l’art du Cantor.